«Les Tunisiens ont donné l’espoir qu’un changement est possible…»

Article du journal La Presse du 3 avril 2013

FSM-Tunis 2013 — Des invités livrent leurs impressions

65083

Au terme de ses assises, étalées sur une semaine bien chargée, le Forum socialAu terme de ses assises, étalées sur une semaine bien chargée, le Forum social mondial (FSM) de Tunis, dans sa 12e édition, vient de révéler ses secrets et rendre compte d’une réalité unanimement admise : l’initiative tunisienne d’organiser un tel évènement de grande envergure est aussi salutaire que considérable. D’autant plus que le succès de ce FSM 2013 a bel et bien suscité un large écho favorable. Ce témoignage fort expressif n’a pas émané de l’intérieur du pays, mais plutôt de ses hôtes, venus de tous bords, prendre une position commune contre le capitalisme sauvage et ses effets pervers sur l’humanité tout entière. Un flux massif d’invités qui se sont retrouvés pour la première fois sur une terre arabo-musulmane, celle d’une Tunisie post-révolutionnaire et trois fois millénaire. Ceux-ci ont librement agi et réagi au pluriel et en toute diversité communautaire, sans qu’un seul imprévu de n’importe quel ordre ne survienne. Tout s’est passé dans la joie et la sécurité totale. Ce sont là les révélations les plus saillantes et les impressions profondément ressenties que les protagonistes altermondialistes ont fini par livrer ouvertement au cours d’une conférence de presse tenue, avant-hier matin, à Tunis, par le comité d’organisation du FSM 2013, sous la présidence de M. Moheddine Cherbib.
Les témoins des faits sont, d’ailleurs, les pères fondateurs du forum dans son processus planétaire, sa continuité dans l’espace et dans le temps. A chacun sa propre vision du monde, de l’autre monde possible dont il vient façonner les contours depuis la Tunisie. Ce pays, où tout le monde avait les yeux rivés sur ce qui pourrait se passer comme incident inattendu, en marge du grand meeting, a fait preuve, aux dires de ses invités, de convivialité, de sécurité et d’hospitalité remarquables. Au départ, personne n’a eu la moindre confiance que cette manifestation aussi grandiose aura la chance de réussir. Les craintes d’insécurité se sont emparées de tout espoir d’aboutissement.

Lire la suite

Publicités